• ACTUALITÉS
728 x 90

Soumission

“Soumission”, de Michel Houellebecq : une satire politique efficace et hautement dérangeante

Ce roman est un roman d’anticipation de type politique-fiction satirique. Michel Houellebecq raconte comment la victoire, au second tour de l’élection présidentielle, de Mohammed Ben Abbes du parti La Fraternité Musulmane face à Marine Le Pen entraîne l’islamisation bon-enfant de la France.

Le récit s’articule autour d’un professeur de la Sorbonne, spécialiste de l’œuvre de Huysmans, qui suit les bouleversements politiques en France. Il est d’humeur triste, plutôt pessimiste, voire dépressif, insatisfait de sa vie sexuelle.

Il évolue tout au long du roman, commence par avoir peur et se réfugie en province. On assiste à tous ses troubles intérieurs, à ses doutes permanents. Puis il donne sa démission car il pense qu’on ne voudra pas de lui puisqu’il est athée. En effet, les professeurs ont le choix entre prendre une retraite anticipée largement rémunérée ou se convertir à l’islam car la Sorbonne devient une université islamique financée par l’Arabie Saoudite. Le nouveau programme est clair : « Pour la Fraternité Musulmane, l’économie et la géopolitique ne sont que de la poudre aux yeux ; celui qui contrôle les enfants contrôle le futur. » … Alors il cherche quelle est sa place dans son pays. La trouvera-t-il ? Que fera- t-il ?

Dans ce roman la religion musulmane n’est pas confondue avec les extrémistes, au contraire le président passe pour être modéré et faire des concessions même s’il a pour ambition un Empire européen musulman élargi prenant pour exemple l’Empire romain... Ce récit, c’est la lutte entre la liberté et la soumission, notre république laïque voit arriver une religion au pouvoir à un moment de son histoire où l’immigration, l’inefficacité des partis habituels et l’angoisse de la population la poussent à se tourner vers la spiritualité. L’auteur a choisi l’islam car le contexte actuel s’y prêtait mais ce pourrait être n’importe quelle religion : une fois au pouvoir, elle exclue ceux qui n’y adhèrent pas ou les force à l’adopter pour être intégrés. A terme, les libertés individuelles sont brimées notamment les droits de la femme.

C’est une fiction parue en janvier 2015 et qui se révèle suffisamment crédible pour qu’elle se réalise dans un pays qui assiste à l’effondrement de toutes ses forces politiques anciennes. Ce livre est bien écrit, bien construit, on ne le lâche pas car on veut voir ce que va décider le héros, il pose des questions et fait réfléchir sur la société actuelle. Il m’a réconcilié avec Michel Houellebecq.

Commentaire par ANNICK

Dans une France assez proche de la nôtre, un homme s'engage dans la carrière universitaire. Peu motivé par l'enseignement, il s'attend à une vie ennuyeuse mais calme, protégée des grands drames historiques. Cependant les forces en jeu dans le pays ont fissuré le système politique jusqu'à provoquer son effondrement. Une anticipation dans laquelle un parti musulman remporte la présidentielle contre le Front national. Le Front national de Marine Le Pen, qui a déjà perdu le scrutin de 2017, subit la loi d’une alliance UMP, UDI, PS, associée à la Fraternité musulmane, parti inventé par l’auteur. Son leader, Mohammed Ben Abbes, finit par être élu et choisit François Bayrou comme premier ministre.   Résumé du livre, ETF

Autres livres récents dans Romans

>