• ACTUALITÉS
728 x 90

Smith et Wesson

« Smith et Wesson >> est une pièce de théâtre , mais elle se lit comme un roman.

Première présentation

L’auteur Allessando Baricco est né en 1958 à Turin. Il est aussi musicologue d’où cette
incroyable musicalité qui se dégage de son écriture. La pièce est drôle, farfelue, enjouée , diabolique. Elle s’articule en différents mouvements : allegro, andante, nocturne etc...

Smith et Wesson se retrouvent au pied des chutes du Niagara en 1902. L’un est météorologue statisticien et l’autre repêche les suicidés en bas de la cascade. Le
troisième personnage, Rachel, journaliste débutante, arrive tout droit de San Francisco. Son boss attend d’elle un scoop.

Ils font un pari fou :
<< Nous avons décidé que le 21 juin, jour du solstice d’été, le premier être humain de l’histoire des êtres humains se jettera des chutes et ... »
Smith construira à Rachel un tonneau pour qu’elle fasse le grand saut et Wesson la récupérera en bas avant que l’oxygène vienne à lui manquer.

Ces trois personnages attachants vont au bout de leur rêve : Smith interroge inlassablement les gens sur des journées qui les ont marqués en leur demandant la date et le temps qu’il faisait, Wesson repêche les corps engloutis pour les rendre à leur famille et met en évidence le trajet qu’ils ont suivi .....et Rachel va épater son patron : plonger dans cette fabuleuse cascade et en ressortir vivante ...

Quelle imagination !!! Quelle chute !!!!

Deuxième présentation

L’intrigue se situe aux abords des chutes du Niagara : Smith, météorologue, escroc, inventeur foireux rencontre Wesson, pêcheur de noyés sous l’égide de Mme Higgins, mère maquerelle qui ne se fait pas payer.

Ils vivent en un lieu étrange où sont repêchés les cadavres de ceux qui se sont jetés dans les chutes. L’atmosphère est hantée par les suicides.

Arrive Rachel, jeune journaliste, qui pour échapper aux avances de son chef décide de se jeter dans les chutes et de survivre.

S’ensuivent d’intenses préparatifs : Rachel vêtue de sa plus belle robe sera enfermée dans un tonneau avec une boîte à musique. Quand la musique s’arrêtera, elle devra sortir.

Tout est prévu pour le 21 juin 1902 : ce jour-là, Rachel est enfermée dans un tonneau à bière presque neuf, il est projeté dans les chutes, il file …son couvercle s’ouvre : Rachel en jaillit et est emportée par le courant.

… « Je vois Wesson à genoux, les mains posées toutes les deux sur la tête de Rachel, figées comme si elles étaient un petit animal…il a ôté ses mains de la tête de Rachel… c’était un masque grotesque… et j’ai compris ce que voulait faire Wesson, en gardant ses mains posées ainsi : il voulait retenir le visage de Rachel avant qu’il ne s’en aille pour de bon. »

Commentaire par LUZAMARY et MARIE-JO

«Maintenant je résume : on attendait un tas de choses de la vie, on n’a rien fait de bien, on glisse peu à peu vers le néant, et ce dans un trou paumé où une splendide cascade nous rappelle tous les jours que la misère est une invention humaine et la grandeur le cours naturel du monde.» Année 1902, Tom Smith et Jerry Wesson se rencontrent au pied des chutes du Niagara. L’un passe son temps à rédiger des statistiques météorologiques ; l’autre à repêcher les corps engloutis par les rapides. Rencontre exceptionnelle, comme celle que les deux types font avec Rachel Green, jeune journaliste prête à tout pour dénicher le scoop du siècle, même à embarquer Smith et Wesson dans son projet loufoque : plonger dans les chutes du Niagara et s’en sortir vivante. Tout le monde en rêve, personne ne l’a jamais fait. Il ne reste alors qu’à se glisser dans un tonneau, défier les lois de la physique et sauter. Nous avons tous besoin d’une histoire mémorable, d’un exploit hors norme pour réaliser quelque chose qui nous soit vraiment propre.   Résumé du livre, ETF
>