• ACTUALITÉS
728 x 90

Là où les chiens aboient par la queue

Intensément romanesque, porté par une langue bluffante d'inventivité, là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d'Antillais pris entre 2 mondes.

Ce roman retrace l’histoire mouvementée et sanglante de la Guadeloupe. Au début des années 30, à Morne-Galant, un minuscule hameau de cases, isolé et perdu, Hilaire Ezéchiel, jeune noir arrogant « Le plus beau parleur de tous les parleurs inutiles » , décide de prendre femme. Un beau soir, fièrement campé sur sa jument, il enlève la belle Eulalie Lebecq : Béké à la peau blanche, issue d’une longue lignée de Bretons. Ils vont faire trois enfants : Antoine, Lucinde et Petit Frère qui, dès leur plus tendre enfance, aideront leurs parents à la culture, épuisante, de la canne à sucre.

L’aînée, Antoine, une fille délurée, très belle, s’est choisi ce « prénom de savane », pour tromper les mauvais esprits, qu’elle est la seule à voir et qui l’obligent à porter de gros croquenots d’homme et des vêtements informes. En 1947, à 16 ans, trop libre et indépendante pour son époque, elle part pour Pointe à Pitre s’imposer chez sa cousine Eleanore qui va l’exploiter comme bonne. Elle la quittera pour ouvrir une petite boutique, d’accessoires de mode qu’elle agrandira en allant acheter, (ou trafiquer ?) des articles exotiques dans les Iles environnantes et jusqu’à Caracas. Elle vivra, durant 20 ans, dans un tourbillon délirant, d’aventures cocasses ou dangereuses. A la suite d’émeutes qui firent des centaines de morts, elle embarqua pour la France en abandonnant tout derrière elle.

Sa sœur Lucinde qui renie ses origines modestes, connaîtra un certain succès dans le monde de la mode. Elle déchantera très vite après avoir épousé, sans amour, Tatar, un butor parfait, parce qu’il a la peau plus claire que la sienne, ce qui lui permettra de se faire respecter. Il la rapatriera en banlieue parisienne, lui mènera la vie dure et l’abandonnera avec ses deux filles.

Petit frère, est un être sensible, élevé tant bien que mal par ses sœurs après la mort de leur mère. Elle lui manquera, et toute sa vie, il courra après une incertaine photo d’elle, introuvable. Contraint de renoncer à une carrière de jazzman, faute d’argent, il s’engagera dans l’armée où il découvrira qu’il existe aussi des blancs pauvres. Puis sa vie à Paris, en mai 68, lui ouvrira d’autres horizons de liberté.

« La nièce »“, est la seule à se sentir vraiment Française. Née à Créteil, elle subira les aléas de tous les gosses des cités où la solidarité des Antillais aide à supporter les humiliations subies par ces hommes et ces femmes, héritiers d’une double culture dont ils ne connaissent, ni les origines, ni les codes. A 30 ans elle écoutera avec passion, sa tante Antoine lui raconter la Guadeloupe de ses grands parents avec leurs coutumes, étranges dont il lui sera bien difficile de saisir tous les rouages.

Une saga riche, envoûtante, que chacun des personnages commentera à sa façon par petits chapitres, un peu déroutants à suivre. Un style flamboyant, enrichi d’un créole savoureux, saupoudré d’humour grinçant, qui vous emporte dans un bonheur de lecture trépidante.

Commentaire par CLAUDINE

Dans la famille Ezéchiel, c'est Antoine qui mène le jeu. Avec son "nom de savane", choisi pour embrouiller les mauvais esprits, les croyances baroques et son sens aigu de l'indépendance, elle est la plus indomptable de la fratrie. Ni Lucinde ni petit frère ne sont jamais parvenus à lui tenir tête. Mais sa mémoire est comme une mine d'or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement. Au fil des conversations, Antoine fait revivre pour elle l'histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis les années 50: l'enfance au fin fond de la campagne, les splendeurs et es taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce en mer des Caraïbes, l'irruption du roi béton, la poésie piquante du créole, et l'inéluctable exil vers la Métropole…..   Résumé du livre, ETF

Autres livres récents dans Romans

>