• ACTUALITÉS
728 x 90

En finir avec Eddy Bellegueule

Une enfance dans le Nord, au sein d'une famille pauvre, et le tort de ne pas être comme tout le monde. Un récit d'apprentissage dur et poignant.

« De mon enfance je n’ai aucun souvenir heureux », écrit le jeune écrivain.

Dans ce premier roman Edouard Louis (qui a 21 ans quand il l’écrit en 2014) nous raconte l’enfer de sa jeunesse dans un milieu très défavorisé, en Picardie. Sa vie de jeune garçon confronté au regard des autres qui le jugent parce qu’il a parfois des « manières de fille » et qu’il n’aime pas ce que les autres garçons font « habituellement ». Le calvaire d’Eddy est impensable : agressivité familiale, attitudes inconvenantes, brutalité sexuelle, brimades scolaires...

Le récit du parcours familial et scolaire de ce jeune homosexuel dans un village de Picardie montre une société inculte, raciste et violente, gangrénée par le chômage et l’alcoolisme, par une pauvreté matérielle, financière et intellectuelle.

Les habitants du petit village dans lequel grandit le jeune Eddy vivent dans des conditions de vie plus que difficiles dans des logements insalubres, la promiscuité, l’ennui qui mène vite à l’alcoolisme, au trafic de stupéfiants, à la violence domestique.
On se demande si on est bien au XXIe siècle, on a l’impression d’être au début du 20e siècle dans un roman de Zola... Comment une telle histoire peut-elle encore arriver de nos jours, dans nos campagnes ?

Ce qui est intéressant ici c’est la révolte du jeune Eddy contre son milieu d’origine. Son parcours a été difficile mais porteur d’espérance : le jeune Eddy a réussi de brillantes études, dans le domaine du théâtre puis des lettres, qui l’ont mené jusqu’à Normale Sup.

Ce livre ne laisse pas indifférent, il se lit comme un témoignage courageux, il fait réfléchir, il est dur et en même temps, beau car Eddy s’est enfin trouvé.

Commentaire par ANNICK

"Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère dire Qu'est-ce qui fait le débile là ? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J'étais déjà loin, je n'appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j'ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l'odeur de colza, très forte à ce moment de l'année. Toute la nuit fut consacrée à l'élaboration de ma nouvelle vie loin d'ici". En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde de mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.   Résumé du livre, ETF

Autres livres récents dans Romans

>