728 x 90

Jalna ou La saga des Whiteoak

Une saga attachante qui nous entraîne dans un univers unique et surprenant.

On le sait, il y a des modes en littérature, comme dans tous les domaines. La saga JALNA, a eu un immense succès dans les années 1960 puis elle a été oubliée. Elle vient d’être rééditée en quatre tomes qui groupent chacun quatre livres, donc seize volumes en tout ! Et la série retrouve la ferveur d’antan « Jalna, la saga littéraire et populaire qui ne méritait pas de tomber dans l’oubli » a écrit Télėrama. Elle raconte l’histoire de la famille Whiteoak, de l’année 1854 à 1954.

1- La naissance de Jalna. 1944
Adeline, belle Irlandaise à la chevelure rousse flamboyante, tombe amoureuse folle du fringant militaire Philippe. Après leur mariage, ils vont vivre aux Indes puis lorsque le mari hérite d’un oncle du Québec, ils décident de s’installer au Canada, dans l’Ontario, pas loin du lac. Après une traversée mouvementée avec leur petite fille Augusta, ils s’établissent chez des amis pendant la construction de Jalna, magnifique maison dont ils soignent chaque détail et qui restera le pilier de l’intrigue.

2- Matins à Jalna. 1960
Tandis qu’ils développent au mieux leur propriété agricole, des enfants naissent, Nicolas, Ernest et Philippe.
Le couple accueille les Sinclair, sudistes qui arrivent avec leurs esclaves noirs, bravant la réprobation des voisins qui s’opposent à l’esclavage.

3- Mary Wakefield. 1949
Comme l’indiquent les dates, les parutions ne se font pas dans l’ordre chronologique.
Les années ont passé. C’est Philippe qui a hérité du domaine. Marié, il est devenu veuf avec deux enfants, Meg et Renny. Une jeune et jolie gouvernante arrive d’Angleterre pour s’occuper d’eux et, scénario romanesque, elle tombe amoureuse du maître de maison et réciproquement. Adeline fait tout pour empêcher le mariage qui la contrarie mais elle est obligée de s’incliner.

4- La jeunesse de Renny. 1935
Philippe et Mary ont quatre enfants ensemble. Le récit est centré sur Renny, fils difficile qui a une forte personnalité et n’aime pas les études.

Les nombreuses péripéties qui se déroulent au fil des générations nourrissent cette saga vivante et facile à lire. On assiste à l’exploitation d’une riche ferme, au fil des saisons, dans une nature luxuriante. L’auteur est extrêmement sensible à la nature dont les descriptions sont nombreuses et riches, très colorées. Les membres de la famille vivent au contact de la terre et des animaux, le perroquet venu de l’Inde, les chiens et surtout les chevaux.
Les personnages sont étudiés avec minutie. C’est Adeline qui domine, femme forte, autoritaire, libre, qui continue de régenter le domaine comme dans sa jeunesse et tout ce petit monde vit sous son influence.
Le dépaysement est donc garanti par cette lecture, que l’on peut poursuivre si l’on a le souffle nécessaire et si l’on est séduit par ce qui fait le charme des sagas.

Commentaire par MALU

Les Jalna ou La saga des Whiteoak (Whiteoak Chronicles) est une série de 16 romans écrits par Mazo de la Roche entre 1927 et 1960 et retraçant le destin d'une famille de colons propriétaires terriens canadiens, les Whiteoak, et de leur résidence, Jalna, de 1852 à 1954. Les 16 romans ne sont pas publiés dans l'ordre chronologique du récit. Ils ont rencontré un grand succès populaire et ont donné lieu à des adaptations théâtrales, cinématographiques et télévisuelles.   Résumé du livre, ETF

Autres livres récents dans Romans

>