• ACTUALITÉS
728 x 90

Mapuche

À la fois roman historique et polar hyperviolent, Mapuche se lit comme un thriller. Prenant, choquant, passionnant.

Argentine : 30 ans après la dictature (1976-1983).

Lors de l’enquête sur la disparition d’une photographe dont il est chargé, le détective Ruben Calderon, lui- même rescapé des prisons de la mort, rencontre Jana, une jeune Mapuche d’origine indienne dont le peuple a été bafoué, qui, elle, enquête sur la mort d’un ami travesti. L’enquête les emmène beaucoup plus loin que prévu, entrainant dans son sillage de nombreuses victimes collatérales.

Ce livre est à la fois un excellent thriller noir et un documentaire, un témoignage sur les années noires de la dictature en Argentine, une période très sombre de l’histoire de ce pays. Sous fond de violences romancées, l’auteur nous jette à la figure l’horreur de cette période grâce à un récit documenté sur les violences historiques réelles : 30 000 disparitions, des enfants enlevés à leurs parents pour être adoptés par les proches du régime, des tortures inimaginables, des opposants jetés d’un avion… certains passages sont très durs.

Il nous entraîne dans la noirceur de cette Argentine qui en 2011 ne sait pas comment panser ses blessures. Tandis que certains veulent oublier ( bourreaux et victimes), d’autres demandent réparation (familles des victimes, grand-mères de la Place de Mai, victimes elles-mêmes) ce que le gouvernement de cette époque n’est pas en mesure de leur donner. L’ombre des tortionnaires est là, tout comme celle des disparus.

Comme dans tous ses romans on sent l’auteur engagé pour la cause des opprimés, il décrit les failles historiques, l’évolution politique, la complexité ethnique de l’Argentine. Les Indiens Mapuche représentent aujourd’hui 3% de la population argentine. Et ce polar est le prétexte pour donner la parole à cette minorité et nous conter son combat.
Cruel, dur, parfois insoutenable mais magnifique.

Commentaire par ANNICK

Jana est Mapuche, fille d un peuple indigène longtemps tiré à vue dans la pampa argentine. Rescapée de la crise financière de 2001-2002, aujourd’hui sculptrice, Jana vit seule à Buenos Aires et, à vingt-huit ans, estime ne plus rien devoir à personne. Rubén Calderon aussi est un rescapé, un des rares «subversifs » à être sorti vivant des geôles clandestines de l'École de Mécanique de la Marine, où ont péri son père et sa jeune sœur, durant la dictature militaire. Trente ans ont passé depuis le retour de la démocratie. Détective pour le compte des Mères de la Place de Mai, Rubén recherche toujours les enfants de disparus adoptés lors de la dictature, et leurs tortionnaires... Rien, a priori, ne devait réunir Jana et Rubén, que tout sépare. Puis un cadavre est retrouvé dans le port de La Boca, celui d'un travesti, « Luz », qui tapinait sur les docks avec « Paula », la seule amie de la sculptrice. De son côté, Rubén enquête au sujet de la disparition d'une photographe, Maria Victoria Campallo, la fille d'un des hommes d affaires les plus influents du pays. Malgré la politique des Droits de l'Homme appliquée depuis dix ans, les spectres des bourreaux rôdent toujours en Argentine. Eux et l'ombre des carabiniers qui ont expulsé la communauté de Jana de leurs ter   Résumé du livre, ETF

Autres livres récents dans Romans

>