• ACTUALITÉS
728 x 90

Prodigieuses créatures

"La foudre m'a frappée toute ma vie. Mais une seule fois pour de vrai". Dans les années 1810, à Lyme Regis, sur la côte du Dorset battue par les vents, Mary Anning découvre ses premiers fossiles et se passionne pour ces "prodigieuses créatures" dont l'existence remet en question toutes les théories sur la création du monde. Très vite, la jeune fille issue d'un milieu modeste se heurte aux préjugés de la communauté scientifique, exclusivement composée d'hommes, qui la cantonne dans un rôle de figuration. Mary Anning trouve heureusement en Elizabeth Philpot une alliée inattendue. Celte vieille fille intelligente et acerbe, fascinée par les fossiles, l'accompagne dans ses explorations. Si leur amitié se double peu à peu d'une rivalité, elle reste, face à l'hostilité générale, leur meilleure arme. Avec une finesse qui rappelle Jane Austen, Tracy Chevalier raconte, dans Prodigieuses Créatures, l'histoire d'une femme qui, bravant sa condition et sa classe sociale, fait l'une des plus grandes découvertes du XIXe siècle.

Quelles sont ces prodigieuses créatures ? Ces deux femmes anglaises que nous découvrons en couverture sur une plage ? Ce livre est une biographie romancée d’Elizabeth Philpot et de Mary Anning dans l’Angleterre du début du XIXe siècle.

Ces deux femmes ont permis de grandes découvertes dans le monde de la paléontologie. Tracy Chevalier leur rend un bel hommage : en effet, oubliées à l’époque puisqu’elles n’étaient que des femmes donc, quantité négligeable dans l’histoire de cette science.

Tracy Chevalier nous relate une amitié sincère entre ses deux femmes malgré leur différence d’âge (plus de 20 ans) et leur condition sociale. Elles ont découvert de nombreux fossiles, bouleversants le monde de la paléontologie, notamment les théories créationnistes de l’époque (avant Darwin).

Nous les suivons sur la plage de Lyme Regis où elles mettent à jour des fossiles, ces prodigieuses créatures inconnues à l’époque. Mary sera la première femme à découvrir à l’âge de 12 ans le premier squelette complet d’ichtyosaure. Particulièrement douée, elle fera d’autres découvertes prodigieuses considérées aujourd’hui comme des spécimens type et toujours exposés dans les grands musées dont le Bristish Museum.

Dans ce roman, on perçoit la difficile position des femmes dans l’Angleterre de ce début du 19e siècle. On se rend compte également de l’évolution de la science entre cette époque et aujourd’hui. A l’époque, chacun était persuadé que le monde avait été créé par Dieu il y a 6000 ans. Hors de question aussi de remettre en cause la parole des hommes d’églises !

La découverte de ces fossiles a permis d’évoluer et de voir l’histoire du monde différemment. Elizabeth et Mary sont des femmes qui ont existé, qui ont été les premières paléontologues... Tracy Chevalier a, certes, romancé cette histoire mais la base est réelle.

Une réflexion intéressante non seulement sur la condition féminine mais aussi et surtout sur les théories de la création du monde et leur cohabitation avec la religion. Il y a certes une rivalité amoureuse puis professionnelle entre ces deux femmes mais elles se respectent et oeuvrent dans une passion commune.

Commentaire par LUZAMARY

Tracy Chevalier, très renommée pour son magnifique "La jeune fille à la Perle", nous livre avec " Prodigieuses créatures" une très belle histoire servie par une prose fluide et agréable.   Résumé du livre, ETF
>