• ACTUALITÉS
728 x 90

Un éléphant dans ma salle d’attente

Les tribulations originales et mouvementées de l’unique véto libérale Française, spécialiste de la faune sauvage. Elle exerce dans les Zoo, parcs animaliers, cirques etc. Issue d’une lignée de trois générations de vétérinaires, sa vocation a débuté à 5 ans dans le cabinet de son père.

Opérer une éléphante de la cataracte, faire une prise de sang à une otarie irascible, grâce à un insecte microscopique, lancer la tête d’une girafe qui se réveille d’une anesthésie, pour faciliter son lever, se poster dans un arbre pour approcher un loup méfiant et le "flécher" avec un fusil hypodermique, parce qu’elle sait que les mammifères sauvages ne regardent jamais en l’air.

Tout ça ne s’invente pas, elle en a fait l’apprentissage en 20 ans de soins au Zoo de Vincennes. Elle y a participé à la première intervention sous anesthésie de Siam, le plus vieil éléphant connu en captivité (52 ans). Il souffrait, comme tous ses congénères, d’abcès monstrueux aux pieds et elle en fait le récit avec d’autant plus d’émotion sincère que ce fut un échec et qu’elle a dut lui faire elle-même la piqûre létale qui mettra fin à ses souffrances.

Il est indispensable de connaître la nature de chaque espèce pour pouvoir prévoir ses réactions, elle dit "se mettre dans leur tête". Surtout soigner par amour, sans stress, avec le moins de contact physique possible avec ses patients. Elle a fait adopté en France une méthode américaine de "conditionnement opérant" qui permet à l’animal de se laisser soigner parce qu’il comprend qu’un mot particulier qu’il reconnaît ou une attitude qu’il prend lui vaut une récompense. C’est assez long à obtenir, cependant elle est bien secondée par les soigneurs qu’elle intègre dans son équipe.

Bien entendu, elle a épousé un pompier de la brigade des Sapeurs-Pompiers-animaliers dont elle est devenue le Commandant. Ensemble, ils soignent, transportent, endorment et réveillent en douceur et surtout soulèvent tout ce gros monde, grâce à un système de relevage qu’ils ont inventé. Ils enseignent aussi toutes leurs astuces aux élèves vétérinaires et aux soigneurs.

Ce livre est un vrai régal, un récit d’aventures insolites, sportives et passionnantes, plein de bon sens et d’amour, contées avec humour et sans prétention. Très bien structuré pour tenir le lecteur en haleine à chaque chapitre, par Sylvie Overnoy qu’il convient de saluer pour son écriture alerte.

Commentaire par CLAUDINE

L' éléphant n' arrive pas à se relever ? Les lionnes se sont échappées ? L' aigle des steppes s 'est mis à boiter ? Le guépard a l 'air bizarre ? C' est Florence Ollivet-Courtois qu' on appelle. Seule vétérinaire libérale en France à exercer exclusivement sur la faune sauvage et les animaux de parcs zoologiques, elle a entre autres imaginé une technique insolite pour faire une prise de sang à un mâle otarie de quatre cents kilos, convaincu une femelle chimpanzé diabétique de prendre chaque jour son insuline et fait faire ses premiers pas à un éléphanteau nouveau-né. Cette femme de science et d' action est mue par le désir de faire avancer la médecine vétérinaire autant que par un profond amour des animaux. À l' heure où les parcs zoologiques et animaliers se rapprochent de plus en plus des conditions naturelles, son témoignage est une plongée passionnante dans les rapports entre l' humain et le sauvage.   Résumé du livre, ETF
>