• ACTUALITÉS
728 x 90

L’enquête

Vous n'y comprenez rien ? Lui non plus. Dans sa version globalisée, le monde économique est devenu pour lui d'une opacité redoutable. Qui veut quoi ? Qui dirige quoi ? Et qui se cache derrière qui ? C'est en partant de ses inquiétudes et de son sentiment de vivre dans un univers indéchiffrable que Philippe Claudel a conçu son dernier livre.

Quelle étrange histoire !

Un Enquêteur est envoyé dans une ville pour tenter d’expliquer la vague de suicides survenus dans l’Entreprise. Mais dès son arrivée, rien ne se déroule comme prévu, l’Enquêteur se heurte à une série de faits absurdes et d’habitants bizarres : le Policier,le Garde, le Guide, le Responsable, le Psychologue… Tout semble perturber sa mission et se mettre en travers de sa route même pour les choses les plus banales de la vie quotidienne, ça vire rapidement au cauchemar.

On se retrouve dans un univers à la fois totalitaire et complètement instable où le lecteur fait usage de son imagination pour visualiser des scènes apparemment réelles mais qui deviennent au fil des pages de plus en plus invraisemblables.

Folie ? Rêve ? Déshumanisation ? S’agit-il d’un voyage initiatique ? De la mort ? D’une réalité future robotisée ?... L’ intrigue se déroule nulle part et personne ne la mène , aucun nom de lieux, de personnages mais tout rappelle des scènes de la vie ordinaire dans nos villes ou sur le lieu de travail et rend le récit universel mais impalpable. On peut y voir une critique de la société où chacun est réduit à un rôle « dans un système impersonnel et asexué de fonctions , de rouages, un mécanisme sans intelligence dans lequel ces fonctions, ces rouages interviennent et interagissent en vu de le faire fonctionner »( p 221 du livre).

L’auteur présente tout cela comme un conte fantastique dans un monde kafkaïen , on ne peut pas s’empêcher aussi de penser à Orwell .

Le roman donne à réfléchir , il est déroutant et peu réjouissant mais captivant , il se lit d’une traite, on veut savoir ce qui va arriver à l’Enquêteur, il nous montre à quel point la fiction peut saisir le réel.

Commentaire par ANNICK

« Vous êtes une sorte de médecin, n'est-ce pas ? — Pas vraiment..., murmura l'Enquêteur. — Allez, ne soyez pas si modeste ! » reprit le Responsable [...]. « Rappelez-moi le but exact de votre visite ? — À vrai dire, ce n'est pas vraiment une visite. Je dois enquêter sur les suicides qui ont touché l'Entreprise. — Les suicides ? Première nouvelle... On me les aura sans doute cachés. Mes collaborateurs savent qu'il ne faut pas me contrarier. Des suicides, pensez donc, si j'avais été au courant, Dieu seul sait ce que j'aurais pu faire ! Des suicides ? »   Résumé du livre, ETF
>