• ACTUALITÉS
728 x 90

Le lambeau

Prix FEMINA , Prix spécial du jury RENAUDOT . " J'ai substitué à l'ineffaçable de la cicatrice l'effaçable , le raturable de l'écriture " disait Michel Foucault- que Philippe Lançon cite dans le Lambeau.

Parmi les GROS (600 pages) livres sortis ces derniers mois, policiers ou romanesques prédestinés aux séries télévisées, voici un VRAI témoignage de la vraie vie humaine dans le creuset des épreuves qui ont pu, peuvent et pourraient encore l’atteindre, depuis hier jusqu’au lointain demain, et ici dans notre aujourd’hui le plus actuel.

Un homme pris dans l’étau d’un événement récent porté par la conjoncture à la connaissance et à la réaction du plus grand public, depuis le national jusqu’à l’universel d’aujourd’hui.

Cet homme jusqu’ici connu et reconnu comme journaliste talentueux, se révèle un authentique grand écrivain.
Dans ce cadre, une seule année s’écoule entre deux journées tragiques : la fusillade meurtrière au siège de Charlie Hebdo le 7 janvier et le sinistre attentat dans et autour du Bataclan le 13 novembre 2015.

La première partie est la description SUBJECTIVE de la scène d’horreur par LE seul témoin rescapé. Avec toute la possible fidélité d’un grand blessé de la face, on subit le désordre et l’avalanche d’un présent horrifique.

La seconde partie va détailler les étapes du traitement hospitalier sur les mois qui vont suivre - ainsi que l’évolution des douloureux progrès dus aux exploits de soignants magnifiques à tous les degrés - ainsi que la vie personnelle d’un survivant acharné - avec un magnifique roman psychologique autour d’un amour éprouvé.
Après ce printemps déchirant, l’été de la rééducation s’ouvre vers un possible avenir… aux dernières pages, la nuit cruelle du Bataclan.

D’un lambeau de chair arraché, au lambeau de chair restauré, un livre de vie aussi admirable que réel, par un auteur acteur de vérité.

Commentaire par DOMINIQUE

Lambeau, subst. masc. 1. Morceau d'étoffe, de papier, de matière souple, déchiré ou arraché, détaché du tout ou y attenant en partie. 2. Par analogie : morceau de chair ou de peau arrachée volontairement ou accidentellement. Lambeau sanglant ; lambeaux de chair et de sang. 3. Chirurgie : segment de parties molles conservées lors de l'amputation d'un membre pour recouvrir les parties osseuses et obtenir une cicatrice souple. Il ne restait plus après l'amputation qu'à rabattre le lambeau de chair sur la plaie, ainsi qu'une épaulette à plat (Zola, Débâcle, 1892, p. 338). (Définitions extraites du Trésor de la Langue Française).   Résumé du livre, ETF
>