• ACTUALITÉS
728 x 90

Chanson douce

Le premier chapitre, atroce, fait froid dans le dos, c’est le dénouement, on sait d’emblée à quoi il faut s’attendre. Dans les chapitres suivants Leïla Slimani dévoile l’implacable chronologie des événements qui ont abouti à cet épilogue.

L’auteure remonte le temps et raconte l’histoire ordinaire d’un couple qui, à la naissance de leur second enfant, cherche une nourrice afin de permettre à la mère de retravailler.

Quand Louise apparaît, ils savent qu’ils l’ont trouvée. C’est une fée du logis qui arrive donc dans l’appartement et qui comble la famille par la qualité de ses services, c’est la nounou parfaite, la nounou de rêve. Au fil des mois elle apprivoise chacun et devient indispensable ; dévorés par leur travail, les parents délèguent tout à Louise : enfants, maison, repas, intimité, loisirs...Quelques bizarreries apparaissent mais ils ferment les yeux, elle devient un peu envahissante mais elle comble le vide qu’ils laissent.

Louise remplit ainsi ses propres carences affectives. C’est une personne complexe, victime de marginalisation et de violences physiques et psychiques refoulées, fragile, pauvre, seule et qui se frotte à un monde qui n’est pas le sien.

L’auteure explore les fêlures de Louise dont le désarroi grandit tout au long de ce récit. Son malheur est de ne pas avoir quelque part où aller, n’avoir personne qui la comprenne. La réussite de ses « patrons » finit par lui sembler un obstacle à la sienne propre. Leïla Slimani décortique les sentiments de haine, envie et affection qui unissent la nounou à ses employeurs. Elle ausculte la société contemporaine et ses contradictions : comment travailler beaucoup et élever ses enfants en même temps ? La psychologie des personnages est décrite avec pertinence. La tension est permanente.

L’écriture est puissante et sobre à la fois, les images émouvantes. C’est un drame psychologique dérangeant car parfaitement réaliste, on en ressort sonné.

Commentaire par ANNICK

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfant, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture.   Résumé du livre, ETF
>